Livraison en 4-5 jours ouvrables et gratuite en France métropolitaine à partir de 140 €

Mes engagements éthiques et solidaires

Manon devant son van

Je suis Manon, la créatrice de la boutique Wayuu. J’ai fondé cette entreprise avec l’espoir de proposer bien plus que de très jolis accessoires colorés d’origine colombiens ou vénézuéliens. Pour moi, ce projet WAYUU est comme l’engagement d’une lutte contre la fast-fashion, avec l’envie de montrer une autre forme de mode, plus raisonnée et respectueuse de l’humain.

​Une marque éthique qui met en lumière l’humain

Les produits vendus dans la boutique Wayuu sont bien plus que des sacs ou des pochettes colombiens au charme artisanal.
Chaque sac mochila est un véritable symbole du peuple Wayuu ; chaque pièce est tissée avec patience, amour et minutie par une artisane qui nous transmet ainsi un bout d’histoire de son peuple millénaire.
Posséder un produit Wayuu, c’est avoir entre les mains un savoir-faire ancestral qui nous fait retourner à nos besoins essentiels, et vers une consommation raisonnée, en nous faisant prendre conscience de la véritable valeur de chaque objet.

Un savoir-faire traditionnel Wayuu valorisé

La technique traditionnelle des artisan.e.s Wayuu est revalorisée à travers notre marque éthique et solidaire. En accord avec les différents regroupements d’artisan.e.s, ce sont eux/elles qui fixent leurs prix, pas l’inverse. Nous revalorisons leur travail à travers une rémunération juste à l’achat des stocks. Ils vivent de manière décente et leur rémunération est ainsi supérieure au marché local.

Mais d’où viennent les produits ? Je travaille avec des artisan.es d’origine Wayuu qui vivent en Colombie et au Vénézuela, sur une région qu’on appelle La Guajira, c’est là où leur terre a toujours été, sans frontières par le passé. Je travaille sans intermédiaires avec Lusi, Beti (sa sœur), et Carmen (sa maman), et d’autres artisanes de la rancheria Lanselia. La communauté Wayuu se compose de clans, le leur est situé à côté de la ville de Maicao, dans la région de La Guajira en Colombie.

Il y a aussi Amaranta, d’origine Wayuu comme tous les artisans avec qui elle a fondé sa coopérative à Maracaibo au Venezuela, de l’autre côté de la frontière pas loin de La Guajira.

Lusi présente son artisanat tissé à la main

Cooperative Chillaskai Copie

Des pièces artisanales colombiennes éthiques et uniques !

Les produits Wayuu sont uniques, authentiques … une véritable œuvre d’art que vous pouvez être fier.es de porter à bout de bras ! Nos pièces sont issues du commerce équitable. Nous mettons un point d’honneur à protéger cet artisanat authentique, riche en couleurs et en significations.

Pour les sacs mochilas, aucune couleur, aucun dessin, aucune dimension ne sont imposés. Cela participe à respecter leur technique et leur patrimoine. Et ça me tient particulièrement à cœur, car leurs motifs font partie de leur culture ! Sur les mochilas certaines motifs culturels sont appelés kanaas. C’est un véritable langage pour les membres de cette communauté, inspiré par leur environnement : nature, végétation et animaux. Chaque kanaa représente un élément particulier. Vous pouvez en savoir plus sur notre article dédié à ces symboles ethniques ici.

Les fils sont également achetés localement aux marchés de Riohacha ou Maicao, dans la péninsule de La Guajira, en Colombie. Et de même, il n’y a aucune perte ! Les chutes de fils sont réutilisées pour fabriquer des porte-clés, des bracelets ou autres petites pièces, l’upcycling est essentiel chez les Wayuu car la matière première coûte cher, elle est précieuse, hors de question d’en perdre.

Le détail made in France et éco-conçu

La seule touche française de nos produits est l’écusson avec le logo apposé sur chacun d’eux. Le cuir provient d’Italie, et il est issu de l’agroalimentaire. Son tannage est végétal, afin de limiter au maximum sont impact environnemental. Enfin, toutes les chutes sont recyclées et on limite les pertes sur les empiècements.
Cette touche finale apportée aux sacs mochilas et aux pochettes est conçue et cousue par un artisan à Thonon-les-Bains, en Auvergne-Rhône-Alpes. Elle est particulièrement importante à mon sens, car elle rend hommage au peuple Wayuu, de par le nom éponyme de la marque.

Couture de l'écusson Thonon-les-Bains

Une entreprise engagée jusqu’aux packagings

L’engagement éthique de Wayuu s’étend jusqu’à l’ensemble des packagings, en privilégiant le 100% français et les commerces de proximité. Ce choix reflète aussi le souci de limiter l’impact carbone de notre marque.
Ainsi, je respecte la règle des 3R : respecter l’environnement, réduire les ressources et remplacer des matériaux traditionnels par des matériaux recyclables et biodégradables.

Zéro plastique chez WAYUU nous privilégions le carton et l’upcycling :

  • Des sacs en kraft 100% recyclables, biodégradables ou compostables fournis par une entreprise française
  • Des petits packagings 100% recyclables, biodégradables ou compostables fournis par une marketplace française
  • Une PLV imaginée et créée par une graphiste lyonnaise, Audrey NWR et produite localement par 106 imprimerie, une imprimerie familiale lyonnaise fondée en 1987, qui garantit une démarche éco-responsable.
  • Des emballages en carton et papier de soie pour vos envois

Cela n’empêche absolument pas les envois soignés, et des produits protégés, et ça vous incite à réutiliser l’emballage pour qu’il ait une durée de vie (encore) plus longue !