Livraison en 4-5 jours ouvrables et gratuite en France métropolitaine à partir de 120€

Mes engagements éthiques et solidaires

Je suis Manon, la créatrice de la boutique Wayuu. J’ai fondé cette entreprise avec l’espoir de proposer bien plus que de très jolis sacs colorés colombiens. Pour moi, ce projet WAYUU est comme l’engagement d’une lutte contre la fast-fashion, avec l’envie de montrer une autre forme de mode, plus raisonnée et respectueuse de l’humain.

​Une marque éthique qui met en lumière l’humain

Les produits vendus dans la boutique Wayuu sont bien plus que des sacs ou pochettes colombiens au charme artisanal.
Chaque mochila est un véritable symbole du peuple Wayuu ; chaque pièce est tissée avec patience, amour et minutie par une artisane qui nous transmet ainsi un peu d’histoire de ce peuple millénaire.
Posséder un produit Wayuu, c’est avoir entre les mains un savoir-faire ancestral qui nous fait retourner à nos besoins essentiels, et vers une consommation raisonnée, en nous faisant prendre conscience de la véritable valeur de chaque objet.

Un savoir-faire traditionnel Wayuu valorisé

La technique traditionnelle des artisan.e.s de la terre des Wayuu, à cheval entre Colombie et Vénézuela, est valorisée à travers notre entreprise.
En effet, je travaille en direct avec Lusi, Beti (sa sœur), et Carmen (sa maman), et d’autres artisanes de la rancheria Lanselia, un hameau à côté de la ville de Maicao, dans la région de La Guajira en Colombie. Il arrive que d’autres artisanes tissent les mochilas présentes sur notre eshop. En accord avec les différents regroupements d’artisan.e.s, ce sont eux/elles qui fixent leurs prix, pas l’inverse.
Enfin, je collabore avec la coopérative locale Chilas Ka’i qui est sur le territoire vénézuélien et dont tous les membres sont issus de leur communauté.

Lusi présente son artisanat tissé à la main

Des pièces artisanales colombiennes éthiques et uniques !

Les produits Wayuu sont uniques, authentiques … une vraie œuvre d’art à porter fièrement ! Ce sont des pièces issues du commerce équitable mais surtout de l’artisanat ; les mochilas et pochettes sont imaginées par les artisanes.

Aucune couleur, aucun dessin, aucune dimension n’est imposé. Cela participe à respecter leur technique et leur patrimoine. Et ça me tient particulièrement à cœur, car leurs motifs font partie de leur culture ! Ils sont appelés kaanas et sont un véritable langage inventé par les membres de cette communauté, inspirés par leur environnement : nature, végétation, animaux… Chaque kanaa représente un élément particulier. Vous pouvez en savoir plus sur les kanaas ici.

Les fils sont également achetés localement aux marchés de Riohacha ou Maicao, dans la péninsule de la Guajira. Et de même, il n’y a aucune perte ! Les chutes de fils sont réutilisées pour fabriquer des porte-clés, des bracelets ou autres petites pièces.

Le détail made in France et éco-conçu

La seule touche française de nos produits est l’écusson avec le logo apposé sur chacun d’eux. Le cuir provient d’Italie, et il est issu de l’agroalimentaire. Son tannage est végétal, afin de limiter au maximum sont impact environnemental. Enfin, toutes les chutes sont recyclées et on limite les pertes sur les empiècements.
Cette touche finale aux mochilas et pochettes est conçue et cousue par un artisan à Thonon-les-Bains, en Auvergne-Rhône-Alpes. Elle est particulièrement importante à mon sens, car elle rend hommage au peuple Wayuu, de par le nom éponyme de la marque.

Couture de l'écusson Thonon-les-Bains

Une entreprise engagée jusqu’aux packagings

L’engagement éthique de Wayuu s’étend jusqu’à l’ensemble des packagings, en privilégiant le 100% français et les commerces de proximité. Ce choix reflète aussi le souci de limiter l’impact carbone de notre entreprise.
Ainsi, je respecte la règle des 3R : respecter l’environnement, réduire les ressources et remplacer des matériaux traditionnels par des matériaux recyclables et biodégradables.

Par exemple, lors des événements et marchés de créateurs, j’utilise :

  • Des sacs en kraft qui sont 100% recyclables, biodégradables ou compostables fournis par l’entreprise française Diffort Diffusion
  • Des petits packagings également 100% recyclables, biodégradables ou compostables fournis par la marketplace française I Make spécialisée dans les fournitures pour tout faire soi-même
  • Une PLV imaginée et créée par une graphiste lyonnaise, Audrey NWR et produite localement par 106 imprimerie, une imprimerie familiale lyonnaise fondée en 1987, qui garantit une démarche éco-responsable.

Cette imprimerie est dans mon quartier ! Je vais donc moi-même chercher les tirages à vélo ; une petite action bonne pour le corps et pour la planète 🙂

En ce qui concerne les envois, je me sers de cartons réutilisés, issus des boutiques, entrepôts, ou autre récupération. C’est une façon de limiter la production de déchets et le gaspillage des ressources déjà présentes. Je suis persuadée que ce n’est pas l’emballage qui vous intéresse mais le trésor qu’il renferme !

Cela n’empêche absolument pas les envois soignés, et des produits protégés, et ça vous incite à réutiliser l’emballage pour qu’il ait une durée de vie (encore) plus longue !

Une marque slow fashion et solidaire

Le point essentiel derrière l’entreprise WAYUU, en plus que de valoriser le commerce équitable, c’est d’apporter une dimension solidaire au projet. Pour chaque produit vendu, il y a entre 1 et 5€ reversés à l’Association Winner Wayuu qui œuvre pour améliorer les conditions de vie des Wayuu dans la région désertique de La Guajira.

De ce fait, lorsque vous achetez un produit de notre boutique, vous contribuez directement à un projet de construction d’un puit pour l’accessibilité à l’eau dans une rancheria ! De quoi porter votre mochila encore plus fièrement !