Livraison en 4-5 jours ouvrables et gratuite en France métropolitaine à partir de 120€

Les mochilas Wayuu sont certainement la pièce d’artisanat la plus connue et la plus incontournable de la Colombie ! Avec leurs couleurs vives, et leurs motifs originaux, ils ramènent de la joie et de la chaleur dans nos quotidiens… et pourtant ce sont plus que de simples jolis sacs !

On peut retrouver et acheter des mochilas Wayuu un peu partout sur le territoire colombien (et même sur Internet), mais il faut vraiment éviter de marchander ! Le travail derrière ces œuvres artisanales est très important, et la communauté Wayuu compte beaucoup sur la vente de ces mochilas et autres tissages pour vivre.

De plus, les mochilas sont bien plus que de jolis accessoires ; ces sacs ont une véritable âme ! Ils racontent toute une histoire, une culture, et des traditions…

Le rituel d’apprentissage de la confection des mochilas chez les Wayuu

Les mochilas sont confectionnées à la main par les femmes de la communauté Wayuu, et la technique de tissage est une pratique ancestrale qui s’apprend au cours d’un rituel de la tribu.

En effet, il y a un rituel spécial pour les femmes qui ont leurs premières règles : l’encierro. Pendant ce rite de passage de fille à femme qui dure une année, elles sont enfermées dans une rancheria et y apprennent les valeurs et coutumes Wayuu. Et une de ces coutumes importantes est l’art du crochet ou « ganchillo ». Car ce tissage des mochilas représente bien plus que de jolis motifs ! Ce sont des kanaas qui y sont tissés, représentations métaphoriques de la pensée, des croyances et des choses qui les entourent. Le tissage d’une mochila représente donc leur ressenti de la vie à un moment donné. D’ailleurs, dans leur langue, le sac est appelé « susu », ce qui signifie « ce qui marche avec soi ».

Mochila Wayuu modèle bordeaux et vert avec des zigzags

Comment fabriquer une mochila Wayuu ?

Les mochilas sont des sacs à bandoulière tissés à la main dans la tradition ancestrale. Elles sont confectionnées en deux étapes. Elaborées avec du fil à crochet 100% coton, le temps de fabrication peut aller d’une semaine (dans le cas d’une mochila unie) à deux semaines voire un mois pour les mochilas avec des kanaas !
En premier, c’est la poche du sac qui est créée par les femmes Wayuu. Le tissage du corps de la mochila se fait grâce à une technique secrète, transmise de génération en génération. C’est l’étape où les motifs (ou kanaas) sont imaginés ; il n’y a pas de patron défini, il est directement imaginé par sa créatrice. Cette étape peut demander jusqu’à 25 jours de travail !
La deuxième étape de la confection de la mochila est la bandoulière. Celle-ci est généralement exécutée par les hommes de la tribu. Enfin, une fois les deux parties confectionnées, les femmes Wayuu y rajoutent les détails et finitions décoratives.

C’est donc un travail minutieux et de longue haleine, qui ne demande qu’à être mis en valeur sur vos plus beaux looks éthiques !